Qu'est-ce qu'une mémoire de traduction ?

Une mémoire de traduction est une base de données qui enregistre les phrases, paragraphes ou segments de texte qui ont déjà été traduits auparavant.

Chaque entrée, ou segment, de la mémoire de traduction comprend le texte en langue d'origine, connu sous le nom de « texte source » et sa traduction, connue sous le nom de « texte cible ».  Ces paires sont appelées Unités de traduction ou « UT ».

Les mémoires de traduction (communément appelées « MT ») sont utilisées avec un logiciel de traduction, comme SDL Trados Studio, et suggèrent automatiquement des correspondances identiques ou similaires pendant la traduction de nouveaux documents. Cela signifie qu'il n'est pas nécessaire de retraduire les phrases, les paragraphes ou les segments de texte qui ont déjà été traduits auparavant.

Les mémoires de traduction contribuent au processus de localisation, en améliorant considérablement la qualité, la rapidité, la cohérence et l'efficacité de chaque projet de traduction.

Ressources
Forum Aux Questions

Forum Aux Questions

Comment les mémoires de traduction fonctionnent-elles ?

Les mémoires de traduction font partie intégrante d'un outil de traduction assistée par ordinateur (TAO), comme SDL Trados Studio. Lorsque vous ouvrez le document que vous souhaitez traduire (le fichier source), la mémoire de traduction vérifie si une partie du contenu a déjà été traduite et recherche les « correspondances à 100 % » (correspondances identiques) ou les « correspondances partielles » (correspondances similaires, mais pas exactes) qui apparaissent dans le nouveau fichier source. Tout texte traduit précédemment enregistré est instantanément inséré dans le segment cible correspondant dans la fenêtre Éditeur de l'outil de TAO.

Lorsque vous travaillez sur le fichier source, les concordances proposées par la mémoire de traduction peuvent être acceptées ou remplacées par de nouvelles traductions. Si une « unité » de traduction (un segment de texte source et de texte cible) est mise à jour manuellement, elle peut être enregistrée dans la mémoire de traduction pour une utilisation ultérieure. De la même manière, tous les segments du fichier cible sans correspondance doivent être traduits manuellement. Une fois traduits, ces segments peuvent alors être ajoutés à la mémoire de traduction de plus en plus volumineuse.

Quand utiliser une mémoire de traduction ?

Les mémoires de traduction sont utiles à toute personne amenée à localiser du contenu d'une langue à une autre. Lorsque les projets d'un traducteur contiennent le même type de phrases et d'expressions, une mémoire de traduction permettra d'améliorer considérablement la rapidité et la qualité de la traduction.

Les mémoires de traduction sont très utiles pour la traduction de contenu sans contexte. Un nombre croissant d'entreprises utilisent des systèmes de gestion de contenu (CMS) pour gérer leurs informations. Les CMS permettent de créer et de modifier, pour publication sous différents formats, des blocs de textes plutôt que des documents entiers. Les mémoires de traduction optimisent la rapidité et la cohérence de ce processus.

Quelle est la différence entre une mémoire de traduction et la traduction automatique ?

Les mémoires de traduction sont créées par un traducteur professionnel et réutilisent le contenu qui a précédemment été traduit afin d'améliorer la rapidité, la qualité et la cohérence des futures traductions.

La traduction automatique (communément appelée « TA ») traduit automatiquement le texte sans intervention humaine. Les outils correspondants sont rapides, mais leurs résultats sont souvent de qualité médiocre car les machines ne comprennent pas les subtilités ou les contextes linguistiques. Par conséquent, les résultats ne sont pas aussi précis et de bonne qualité qu'une traduction effectuée par une personne. De plus, la traduction automatique n'est disponible que pour un petit nombre de langues prises en charge.

Cependant, la traduction automatique a des avantages et peut être utilisée en même temps qu'une mémoire de traduction pour augmenter la vitesse globale d'une traduction. Par exemple, lorsqu'une mémoire de traduction ne comprend pas suffisamment d'informations pour remplir un segment de texte, un fournisseur de traduction automatique peut suggérer une traduction pour le segment. Le traducteur post-édite ensuite les résultats de la traduction automatique et enregistre le segment traduit dans la mémoire de traduction afin de pouvoir le réutiliser ultérieurement.

Quelle est la différence entre une mémoire de traduction et une base terminologique ?

Une mémoire de traduction stocke des segments de texte sous forme d'unités de traduction. Un segment peut être une phrase ou un paragraphe. La MT conserve la version originale et la version traduite de chacun des segments afin de pouvoir les réutiliser.

Comme une mémoire de traduction, une base terminologique est une base de données avec options de recherche. Toutefois, une base terminologique contient une liste de termes multilingues et des règles concernant leur utilisation. Les termes peuvent être spécifiques à une entreprise et indiquer la traduction de noms de marques ou de produits, ou si ces derniers ne doivent jamais être traduits.

Les traducteurs utilisent généralement une mémoire de traduction et une base terminologique dans SDL Trados Studio.

SDL Trados Studio comprend-il une mémoire de traduction prête à l'emploi ?

Les mémoires de traduction sont créées à partir des traductions réalisées par un traducteur et ne sont pas automatiquement livrées avec SDL Trados Studio. Lorsque vous traduisez dans Studio ou analysez du contenu déjà traduit, une traduction est créée sur la base du travail du traducteur.

Puis-je créer une mémoire de traduction à l'aide de mes traductions précédentes ?

Si vous avez déjà traduit des documents, vous pouvez créer une mémoire de traduction à partir de ces fichiers à l'aide de la fonction d'alignement de SDL Trados Studio. Cette fonction est facile à utiliser et vous permet de récupérer l'intégralité des textes traduits auparavant, même si vous n'avez jamais utilisé Studio ou un autre outil de TAO.

Vidéos sur les fondamentaux de la traduction : À propos des MT