Formation

Post-édition de traduction automatique

Répondez aux évolutions du marché et assurez la pérennité de vos services

La traduction automatique représente un moyen particulièrement rentable de traduire d'importants volumes de contenu. Aujourd'hui plus largement acceptée, elle est utilisée par de nombreux prestataires de services linguistiques ou d'agences pour répondre aux exigences de leurs clients et réduire les délais de production. Utilisée seule, la traduction automatique n'est pas une solution pour les contenus nécessitant une traduction humaine de haute qualité, mais avec l'intervention du post-éditeur qui édite, modifie et corrige le texte pré-traduit, la traduction automatique tend à devenir une nouvelle solution pratique. Et avec elle augmente également la demande autour de professionnels formés à la post-édition.

Avantages de la formation à la post-édition

La certification en post-édition a pour objectif de présenter au traducteur les techniques et compétences impliquées dans la post-édition de textes issus de la traduction automatique (MT). Elle fournit une présentation théorique de la traduction automatique et de la post-édition, ainsi que des exemples concrets des meilleures pratiques en termes de post-édition (PE) et des problèmes récurrents. 

La formation s'adresse aux traducteurs qui souhaitent prendre en charge des travaux de post-édition ou qui sont déjà en contact avec la post-édition et souhaitent une présentation plus approfondie sur la création des moteurs de traduction automatique et l'utilisation optimale des résultats de la traduction automatique. Cette formation va permettre aux traducteurs de répondre aux évolutions du marché et de leur apporter les principales qualifications requises pour assurer la pérennité de leurs services et prestations.

   

Détails de la formation

Module 1 : Historique et développement de la traduction automatique

Présentation d'un bref historique de la traduction automatique, à la fois d'un point de vue général et spécifique à SDL. Pour faire suite à cette présentation historique, la situation actuelle du marché international est présentée, corroborée par les chiffres relatifs à l'utilisation de la traduction automatique, des utilisateurs Internet, des technologies de cloud computing et des outils de réseau social. Le nombre d'utilisateurs finaux ayant des exigences linguistiques différentes ne cesse d'augmenter, entraînant par là même une augmentation constante des demandes de traduction de contenu. La traduction automatique et la post-édition sont les seuls outils capables de répondre à ces tendances.

Module 2 : Technologies de traduction automatique et création de moteurs

Ce module présente les différentes technologies de traduction automatique et traite de la traduction automatique basée sur des règles ainsi que de la traduction automatique statistique (SMT). Un système de traduction automatique statistique (SMT) est « entraîné » à traduire en analysant et en assimilant d'importants volumes de contenus précédemment traduits. Plus les données d'entraînement sont nombreuses et cohérentes, plus le processus gagne en précision. La traduction automatique statistique assure une traduction plus fluide qui tient compte du contexte en fonction du style des supports de formation. Chez SDL, nous privilégions la traduction automatique statistique et fournissons une présentation des différents types de moteurs utilisés : moteurs de base, verticaux et personnalisations. 

Le processus de génération des résultats de traduction automatique statistique, qui s'appuie sur ces différents moteurs, est ensuite présenté : pour parvenir à générer du texte issu d'une traduction automatique statistique, il a au préalable fallu nettoyer des mémoires de traduction, créer des formations et tester la formation choisie. Cette section contient également une présentation des différents mécanismes d'évaluation automatique disponibles.

Module 3 : Post-édition (connaissance de la post-édition et application de la post-édition) et utilisation des moteurs de base SDL BeGlobal dans SDL Studio

À ce stade, le guide se concentre sur la post-édition. Cette technique est une nouvelle phase qui remplace la traduction conventionnelle pour les projets de traduction automatique. C'est une qualification que les traducteurs développent avec le temps et l'expérience ; la post-édition fait l'objet d'une courbe d'apprentissage. Le guide présente les différences entre la post-édition « légère (également appelée post-édition pour une qualité compréhensible) et la post-édition pour une qualité publiable. Le marché établit une distinction entre ces deux niveaux de post-édition.

La post-édition pour une qualité publiable représente la norme de qualité la plus élevée, la qualité du texte final devant être comparable à celle d'une traduction classique. La post-édition pour une qualité compréhensible, ou post-édition légère, est généralement utilisée pour des textes à faible visibilité ou des textes qui n'auraient habituellement pas été traduits pour un client en raison de contraintes de coût et de délai.

Cette section contient également des conseils pour une post-édition efficace ainsi que des tendances courantes à surveiller lorsque vous post-éditez du contenu issu de traduction automatique statistique.

SDL Trados Studio permet à tous les utilisateurs d'accéder aux moteurs de base BeGlobal. Il est possible d'appliquer la traduction automatique BeGlobal aux fichiers envoyés par vos clients et de post-éditer la traduction proposée pour obtenir un texte de qualité tout à fait publiable. De la même manière, il est possible d'ajouter SDL BeGlobal Community aux mémoires de traduction dans Studio.

Pour finir, le guide contient des exemples de post-édition dans différentes langes.

Détails de l'examen de certification

L'examen est accessible en ligne et comprend 30 questions à choix multiples s'appuyant sur les supports de référence. Les participants disposent de 3 tentatives pour réussir l'examen et obtenir la certification. 

Chaque examen contient : 

  • 5 questions du module 1 
  • 10 questions du module 2 
  • 15 questions du module 3 

Soit un total de 30 questions par examen et une note de passage de 20. 

Le temps accordé pour compléter l'examen est de 30 minutes : 

  • 5 minutes pour le module 1 
  • 10 minutes pour le module 2 
  • 15 minutes pour le module 3 

À la fin de la formation, les participants ayant réussi l'examen se verront remettre une certification et seront autorisés à utiliser le logo dans leurs communications personnelles en le téléchargeant sur leur compte SDL.

Acheter la formation vidéo