dealing with file types sdl trados studio

Les 4 meilleures astuces pour le traitement des types de fichiers nouveaux ou complexes

En travaillant comme commercial chez SDL pendant plus de 10 ans, j’ai étroitement collaboré avec de nombreuses agences de traduction et entreprises ayant des besoins de traduction. À ce moment-là, l’un des défis les plus courants auquel les chefs de projet faisaient face était le traitement des fichiers. En m’appuyant sur ma propre expérience, je vous propose mes meilleures astuces pour vous aider à gagner du temps et à simplifier le traitement des types de fichiers nouveaux ou complexes.

1. Une communication solide dès le départ

Au tout début d’un nouveau projet, lorsque vous rencontrez un nouveau type de fichier, vous devriez prendre le temps d’en discuter avec votre client interne ou externe. C’est l’occasion pour vous d’obtenir autant d’informations que possible sur la meilleure manière de traiter le contenu, de connaître son parcours et d’en apprendre davantage sur le meilleur moyen de prendre en charge le format original. Plus vous disposez d’informations, plus il est facile d’accepter le projet, de déterminer l’ampleur du travail et de paramétrer correctement les fichiers dès le départ.

J’ai récemment travaillé avec une agence de traduction qui avait reçu un fichier PDF de 200 pages et à qui on avait demandé de masquer une liste de 20 noms qui apparaissaient tout au long des 200 pages. Cette tâche s’est transformée en un processus manuel laborieux qui aurait probablement pu être évité s’il y avait eu plus d’échanges à propos du format de fichier original, en l’occurrence le format XML. Si cette information avait été prise en compte dès le départ, les paramètres de SDL Trados Studio auraient pu être adaptés pour masquer automatiquement les 20 noms. Le processus de traduction est alors grandement facilité pour tout le monde, pas uniquement pour les chefs de projet. Plus les délais d’exécution sont courts, plus les traducteurs et les clients plus heureux.

2. Tout dépend de la préparation

Une fois que vous avez obtenu les informations nécessaires de la part de votre client, la prochaine étape consiste à préparer les fichiers. Une bonne préparation fait toute la différence. Combien de fois avez-vous créé un projet et découvert, à son ouverture dans l’affichage Éditeur de Studio, qu’il n’était pas formaté comme vous l’aviez prévu ? Ou peut-être un traducteur vous a-t-il dit la même chose quand il l’a ouvert ? Si tel est le cas, alors vous perdez un temps précieux à préparer de nouveau ce projet, surtout si vous l’avez déjà envoyé.

Avec la sortie de SDL Trados Studio 2017, nous avons introduit la fonction d’aperçu des types de fichiers, qui porte bien son nom. Elle vous permet d’avoir un aperçu de la manière dont se présentera le fichier dans l’affichage Éditeur de Studio 2017 avant d’avoir à créer le projet. Il vous suffit d’aller dans « Options », puis « Types de fichiers », et vous verrez « Aperçu du fichier » tout en bas des paramètres de types de fichier. Cela vous fera déjà gagner beaucoup de temps lors du test et de la préparation d’un nouveau type de fichier. Vous pourrez ainsi explorer en toute sécurité la manière dont les différents paramètres de types de fichiers affectent le traitement du contenu.

3. Connaître les types de fichiers avec lesquels vous pouvez travailler

Voici une autre question que l’on me pose souvent : comment savoir quels types de fichiers sont, par défaut, compatibles avec Studio. Le moyen le plus simple de le savoir est d’ouvrir Studio et d’accéder à Fichier > Options, où vous trouverez la liste des types de fichiers. Si le type de fichier que vous voulez commencer à traduire ne s’y trouve pas, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez trouver plus de types de fichiers spécifiques en vérifiant la liste de filtres de fichiers supplémentaires sur le SDL AppStore.

Si vous ne le trouvez pas là non plus, pas de panique ! Un moyen simple et rapide de vérifier si un fichier peut être traduit dans Studio est de voir s’il peut être ouvert dans Notepad. Par la suite, si vous pouvez voir le texte que vous avez besoin de traduire et qu’il est lisible, alors cela signifie généralement que vous pouvez créer un type de fichier personnalisé dans SDL Trados Studio pour prendre en charge votre fichier original unique. Pour cela, cliquez sur le bouton « Nouveau » dans les options de types de fichiers.

4. Utiliser les modèles de projet

Si vous n’utilisez pas déjà les modèles de projet, alors ce pourrait représenter un gain de temps énorme pour vous. Tous les paramètres que vous choisissez lors de la création d’un nouveau projet, y compris les paramètres de types de fichiers spécifiques, peuvent être enregistrés dans un modèle pour être réutilisés ultérieurement. Cela vous permet de gagner du temps et de garantir plus de cohérence lors de la création de projets. Encore mieux : si vous partagez ces modèles de manière centralisée, n’importe qui peut utiliser les mêmes paramètres de projet qui ont servi sur un précédent projet. Aujourd’hui, SDL Trados GroupShare 2017 pousse cette fonctionnalité encore plus loin grâce à sa nouvelle capacité de création de projet en ligne. Vos modèles de projets sont facilement accessibles par tout utilisateur de SDL Trados GroupShare 2017 disposant des droits appropriés.

Si vous avez besoin d’aide pour relever un défi relatif à un fichier spécifique, vous pouvez vous rendre sur le site de la communauté SDL, où l’équipe SDL et les autres utilisateurs actifs sont à votre disposition pour vous aider.

Pour obtenir plus d’astuces utiles vous permettant de faire face aux défis courants de la gestion de projet, rendez-vous sur notre page Web ici.